Breaking News

Comment savoir si un terrain est piscinable ?

Si vous avez un projet de construction de piscine, vous devez revoir les critères et les étapes pour savoir si le terrain est propice à la baignade. La première étape consiste à consulter le PLU en mairie pour recueillir toutes les informations nécessaires et comprendre les démarches à suivre. Découvrez dans cet article quelques conseils pour savoir si un terrain est piscinable.

Consulter le PLU

Lorsque vous souhaitez savoir si un terrain est adapté à une piscine, la première chose à faire est de consulter le PLU en vous adressant à la mairie de votre ville. Ce document décrit les règles d'urbanisme et de construction de votre secteur et vous permet de savoir dans quelle catégorie se situe votre propriété. Vous trouverez plus de conseils ici sur les piscines. 

- S'il est situé en zone A, le terrain est réservé aux activités agricoles 

- S'il est situé en zone AU, le terrain est destiné à accueillir des constructions 

- Si c'est dans la zone N, le terrain abrite un paysage préservé 

- S'il est en zone U, le terrain est en zone urbanisée 

En effet, vous ne pourrez pas construire de piscine car votre terrain est en zone A. Dans le cas où c'est dans la zone N, il est peu probable que vous soyez autorisé ou que vous rencontriez des obstacles, surtout lorsque vous devez vous entendre avec le premier ministre. En zone U, la demande de construction de piscine aboutit généralement, en zone AU, le délai peut être rallongé, mais le projet peut être étudié.

Que faire si le terrain n'est pas propice à la baignade ?

Après consultation du PLU, il peut arriver que vous vous rendiez compte que le terrain n'est pas adapté à une piscine. Cependant, dans certains cas, un terrain non piscinable peut parfois le devenir. Vous pouvez donc proposer quelques astuces pour obtenir l'autorisation de construire une piscine : 

- Démontrer que votre piscine sera une extension de la maison. Fournir des plans, devis et essayer de négocier ce paramètre avec la mairie. 

- Vous pouvez également discuter avec le service urbanisme de la mairie et le convaincre que votre projet ne contrevient pas aux règles d'urbanisme. Bien que le terrain ne soit pas constructible, vous pouvez être exonéré. 

- Vous pouvez vous engager à modifier le PLU pour que la zone dans laquelle vous habitez soit adaptée aux piscines.